Services de production

Productions Par'Ici

Productions Par'Ici

Après avoir constaté que l'absence de compagnies de production spécialisées dans le cinéma indépendant dans l'Est du Québec freinait le développement de compétence et limitait les possibilités de financement des productions régionales, Paraloeil a mis en place en 2007 une compagnie de production pour accompagner les réalisateurs désirant se produire de façon indépendante, tout en laissant aux cinéastes / actionnaires la propriété de la production et la liberté créatrice sur leur œuvre.

Le mandat de la compagnie est donc d'offrir aux cinéastes-actionnaires un outil administratif commun et des ressources spécialisées pour produire leurs films dans de bonnes conditions financières et organisationnelles, en conservant la maîtrise de leurs projets, et en leur évitant de porter seuls la lourdeur d'une compagnie de production.


Fonctionnement

La compagnie de production appartient aux actionnaires, qui doivent être membres de Paraloeil, comme le stipule la convention d'actionnaire. Paraloeil n'est pas actionnaire de la compagnie à but lucratif (OBL) et n'a pas de lien légal et fiscal avec la compagnie. La compagnie de production a un conseil d'administration distinct, qui détermine les choix et le fonctionnement de la compagnie; pas plus du tiers des membres de ce conseil d'administration doit faire partie du conseil d'administration de Paraloeil.

Seuls les membres de Paraloeil ayant des projets susceptibles d'être financés par Téléfilm Canada, la SODEC, les crédits d'impôt et/ou d'autres fonds dédiés au cinéma peuvent utiliser les services de Productions Par'Ici (compagnie mère) pour la recherche de financement en développement et en production, et pour la gestion des projets. Le conseil d'administration de la compagnie décide soit par lui-même ou par un comité de sélection quels projets sont pris en charge par la compagnie.


Ce que fait la compagnie :
  • Travailler de concert avec les réalisateurs aux demandes en développement et en production de leurs projets, afin que celles-ci soient le plus solide possible tant au plan financier, organisationnel que créatif.
  • Assurer l'élaboration et la planification des budgets avant le dépôt des demandes et des tournages.
  • Voir aux respects des prévisions budgétaires lors des productions.
  • Assurer le bon déroulement des productions dans les échéanciers prévus, et d'agir comme garant de la finalisation des productions.
  • Finaliser la comptabilité des projets, avant leur vérification finale, et les certifications liées aux crédits d'impôt provincial et fédéral.
  • Gérer les comptes bancaires de chacun des projets, et assurer la tenue rigoureuse des livres comptables, des comptes et des productions.
  • Assurer la finalisation de tous les rapports exigés par les crédits d'impôt et les autres instances de financement, le suivi auprès des distributeurs ainsi que la production des rapports d'exploitation des films terminés demandés par les investisseurs.
  • Procéder à l'ouverture et à la fermeture des compagnies filles, lorsque nécessaire.
  • Assurer la bonne gestion de la compagnie mère.
  • Veiller de façon rigoureuse à ce que toutes les factures et les comptes à être payés par la compagnie mère et ses filiales, soient réglés dans des délais raisonnables, tout comme les factures et les comptes dus à la compagnie mère et ses filiales.
  • Veiller à ce que toutes les personnes en autorité, soient sur les productions ou dans la compagnie mère et ses filiales, rendent des comptes en toute transparence des activités et des situations financières des productions et des filiales, au conseil d'administration de la compagnie-mère.

Principales réalisations

Depuis novembre 2007, la compagnie s'est dotée d'un nom et d'une convention d'actionnaires. À ce jour, le nombre d'actionnaires s'est élargi à 15. Plusieurs projets sont actuellement en développement, financés entre autres par la SODEC et Téléfilm Canada. De ce nombre, soulignons les projets suivants :

  • L'École ferme, un long métrage de fiction de Claude Fortin et Brigitte Lacasse (Téléfilm, SODEC) ;
  • Pierre-Luc à Isaac à Jos, un long métrage de fiction de Cédric Landry, tiré de sa pièce de théâtre (Téléfilm) ;
  • L'adaptation au cinéma du livre de Michel Vézina Asphalte et Vodka, co-scénarisé par Thomy Laporte et Michel Vézina (Téléfilm, SODEC) ;
  • Mes 300 sœurs et moi, un documentaire de Martine Gignac, (SODEC) ;
  • La mort raisonnable, un long-métrage de fiction de Sébastien Gagné et Julie Gauthier (Téléfilm).

Nouvelles de cette section :