Partager :
|

Nouvelles

Colloque sur les pratiques d'art en communauté  5-6 novembre

Colloque sur les pratiques d'art en communauté 5-6 novembre

Lundi 1er novembre 2010

Une rencontre-échange sur l’art en communauté, permettant aux artistes et aux différents acteurs de la collectivité culturelle de se connaître, de mettre en commun leurs expériences, leurs questionnements, leurs préoccupations, et de formuler leurs souhaits pour l’avenir de la pratique.

Objectifs :
Échanger et réfléchir sur les pratiques artistiques faites avec les communautés; permettre aux artistes qui se revendiquent de cette pratique de se rencontrer ; définir les besoins de cette pratique émergente pour éventuellement y répondre.

Pour :
Les artistes et les chercheur-es ayant une pratique ou un intérêt pour les arts relationnels ou communautaires, les membres
d’organismes voulant en savoir plus sur ces pratiques.

Dates et lieux :
Le vendredi 5 novembre de 19h à 21h30 à la Coopérative de solidarité Paradis, 274 avenue Michaud.
Le samedi 6 novembre de 8h30 à 17h30 à l’Université du Québec à Rimouski, 300 Allée Des Ursulines .


Inscription en ligne :  
http://www.paraloeil.com/inscription/1_moments-precieux-d-humanite

Information:
martine.gignac@paraloeil.com
(418-725-0211 # 110)



Horaire et descriptif des ateliers et des échanges proposés le 5 et 6 novembre 2010

VENDREDI DÈS 19 H À LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ PARADIS

Panel d’ouverture : «Le syndrome du Survenant».
Avec la participation de Diane Laurier, Dominique Malacort, Sylvie Cotton et Susanne Boisvert

Accueil: Danielle Boutet | Animation : Dominique Lapointe
L’artiste voyage et fait voyager. Elle* s’inscrit souvent dans des contextes auxquels elle est étrangère, et sur lesquels elle pose un regard d’étrangère. Elle regarde le réel non plus comme l’espace du quotidien, mais comme sa matière initiale pour créer. Lorsqu’elle s’allie des co-créateurs et co-créatrices, elle les invite à emprunter ce regard : à faire autrement, être autre chose, entrer en relation sur de nouveaux terrains. L’artiste elle-même n’aura pas le choix d’être transformée par l’expérience. Peu importe son expertise première, elle ne pourra que se découvrir d’une manière nouvelle au contact d’un-e autre. Comment dynamiser cette perspective, la mettre au service des communautés investies, sans tomber dans le simple tourisme ?
*Vu le nombre majoritaire de femmes dans le collectif ce paragraphe a été composé au féminin, en précisant que le féminin englobe le masculin.

SAMEDI 6 NOVEMBRE AU LOCAL F-210 DE L’UQAR

9 h : Mot de bienvenue

9 h 15 à 10 h 30 : Les récits de pratique.
Animation : Danielle Boutet et Dominique Malacort
Dans les pratiques d’arts en communauté, il y a parfois des moments magiques, véritables témoignages d’humanité. Ce sont des instants uniques, originaux et pour lesquels il y a peu de témoins. Cet atelier propose de réfléchir sur les manières de partager et rendre témoignage à ce qui émerge de l’expérience. Raconter est un impératif si l’on veut permettre aux oeuvres relationnelles ou en communauté de prendre leur pleine amplitude.

11 h à 12 h 15 : La cartographie de la pratique en communauté.
Animation : Virginie Chrétien et Suzanne Valotaire
Les pratiques artistiques en communauté sont diverses, multiples dans leurs formes et dans leurs processus. Si tout peut exister, tout n’est pas semblable. Sans chercher à tracer des frontières étanches entre les démarches, l’atelier propose de décrire ensemble les éléments du paysage qui composent le champ des arts en communauté.

12 h 15 à 13 h 20 : Dîner à la cafétéria de l'Université (non-compris dans le prix de l’inscription).
Projection de diérents projets d’art en communauté.

13 h 30 à 14 h 45 : «L’ art relationnel» de personne à personne, d'être à être.
Animation : Sylvie Cotton et Suzanne Boisvert
Forme particulière de l’art en communauté, l’ «art relationnel» en est néanmoins une pratique distincte. Inspiré du grand mouvement de « l’art et la vie » et de l’art conceptuel, plutôt que des racines activistes et politiques de l’art en communauté, l’art relationnel s’intéresse tout d’abord à l’espace commun qui se crée dans la rencontre avec l’autre, « de personne à personne, d’être à être » (Chantal Pontbriand) et ce faisant, interroge l’idée même de « communauté » et de comment on peut intervenir quotidiennement dans le réel du monde. Cet atelier est l’occasion d’esquisser les contours de cette pratique.

15 h 15 à 16 h 30 : Comment s’inscrivent ces pratiques dans les modèles sociaux et artistiques d’aujourd’hui ?
Animation : Danielle Boutet et Martine Gignac
Cet atelier propose d’observer la place qu’occupe l’art en communauté dans les dynamiques locales. Ce faisant,
dégager les enjeux et les fonctions propres à ces pratiques et échanger sur les conditions qui permettent leurs
développements.

16 h 45 à 17 h 30 : Plénière
Animation : Virginie Chrétien et Dominique Lapointe
_________
Proposition élaborée par :
Danielle Boutet (UQAR), Dominique Malacort (théâtre communautaire), Geneviève B. Genest (Paraloeil), Martine Gignac (Paraloeil) Suzanne Boisvert (artiste en
communauté) et Virginie Chrétien (Caravansérail).

Retour à la liste des nouvelles