Partager :
|

Nouvelles

Atelier d’écriture documentaire avec Sylvain L’Espérance

Atelier d’écriture documentaire avec Sylvain L’Espérance

Mercredi 9 mars 2022

Mercredi, 9 mars de 14h à 17h
Salle Desjardins de La Station (40, rue St-Germain Est, Rimouski)

Coût : 40$  (membre) 60$  (non membre)
Places limitées

Billeterie : 
http://lepointdevente.com/billets/b4f220309001
Court formulaire à remplir pour les participant·es : https://bit.ly/3HIzZ1W

Description de l'atelier
Un film documentaire, une manière d’écrire. Cet atelier de scénarisation vous permettra de découvrir ou de perfectionner à la fois votre style d’écriture et celui de votre projet.

Comment arriver à un mode d’écriture qui se rapproche le plus possible du film que l’on veut faire?  Comment parvenir à une clarté et à une précision dans son écriture qui permet à son projet d’être accueilli sans ambiguïté? Comment répondre aux exigences des bailleurs de fonds dans la rédaction de son projet , tout en conservant son indépendance artistique?

L’atelier se déroulera sous la forme d’une rencontre conviviale et participative. Dans un premier temps, le formateur partagera l’évolution de son rapport à l’écriture et ses méthodes de travail à partir de trois films différents. Dans un deuxième temps, les participant·es seront invité·es à partager brièvement une idée (cliquez ici), peu importe le niveau de développement de leur projet. Le groupe discutera d'enjeux communs et de cas spécifiques qui émergent des situations d’écriture.


À propos de Sylvain l’Espérance
*Crédit photo: Pedro Ruiz (Le Devoir)

Né à Montréal en 1961, Sylvain L’Espérance a étudié les arts visuels et le cinéma. Depuis 25 ans, il a parcouru un chemin qui l’a conduit du Québec au Mali jusqu’en Grèce, réalisant une dizaine de films qui allient cinéma direct et recherche expérimentale dans une exploration poétique du réel. La place qu’occupent dans notre monde l’étranger et les communautés marginalisées est au cœur des préoccupations de chacun de ses films. Migrants, ouvriers, artisans, navigateurs, pêcheurs, bergers, chômeurs, sans-abri, ce sont les gens du peuple qui y parlent et s’y mettent en scène. Par le biais du théâtre de rue, du chant et de la poésie qu’ils pratiquent, ses films révèlent une parole politique et libre habitée par une force brute et indomptable.

Filmographie

  • Animal Macula (2021) *
  • Combat au bout de la nuit  (2016)
  • Bamako temps suspendu  (2014)
  • Sur le rivage du monde  (2012)
  • Intérieurs du delta  (2009)
  • Un fleuve humain  (2006)
  • La main invisible  (2002)
  • Le temps qu’il fait  (1997)
  • Pendant que tombent les arbres (1996)
  • Les printemps incertains  (1992)
  • Les écarts perdus  (1988)

* « Anima Macula » (2021) sera présenté la veille de l’atelier (8 mars) au Cinéma de Paraloeil en présence du cinéaste. Profitez de l’occasion pour plonger dans cette œuvre distincte de sa filmographie!


Retour à la liste des nouvelles