Partager :
|

Nouvelles

Candidats retenus pour ​Plan large​ 2016

Candidats retenus pour ​Plan large​ 2016

Lundi 8 février 2016

TROIS FILMS TOURNÉS EN 2016 EN LIEN AVEC LES SCIENCES MARITIMES - PLAN LARGE, programme de résidence en cinéma et sciences de la mer

​Le 4 février dernier, Paralœil dévoilait les candidats sélectionnés pour l’édition 2016 de Plan large par un jury externe composé de cinéaste professionnels et de chercheurs. Le cinéma et centre de production a en effet initié un programme de résidences en cinéma et en sciences de la mer intitulé Plan large en référence au langage cinématographique et au fleuve. Six courts métrages naîtront de la rencontre fertile entre l’art et la science, entre des cinéastes et des chercheurs qui mettront en commun leur langage et leur passion respectifs. Par la création de ce programme de résidences, Paralœil souhaite stimuler la cinématographie en région en se tournant vers un des aspects uniques de Rimouski en tant que technopole maritime.


Candidats retenus pour ​Plan large ​2016

MARTINE GIGNAC

Cinéaste autodidacte installée dans la région depuis une dizaine d’années, Martine Gignac propose un poème visuel ayant pour trame de fond une métaphore entre le monde sous‐marin et le concept de l’inconscient dans une trajectoire: la plongée d’une femme, une apnéiste. Son expédition est à la fois une exploration scientifique du monde sous‐marin et une exploration de sa propre psyché.


GUILLAUME LÉVESQUE

Originaire de la Vallée de la Matapédia et formé en réalisation documentaire à l’INIS, Guillaume Lévesque s’est installé dans la région pour travailler comme réalisateur, preneur de son et monteur. Son œuvre s’articule autour du lien qui unit l’homme à son territoire, et sur la façon dont il l’influence. Il réalisera un portrait documentaire de l’océanographe physique Dany Dumont qui se penche sur l’interaction entre les vagues et les glaces.


JULIEN BOISVERT

Graphiste, vidéaste et citoyen impliqué dans sa communauté, Julien Boisvert se démarque par ses projets qui brouillent les frontières, qui entrechoquent la fiction et le documentaire, la réflexion et l’humour, puis les plateformes entre elles, notamment dans son projet Parrainez un enfant riche. Avec la fiction Béluga.mp3, il raconte le commando artistique mené par deux « artivistes » dans la ville de Rimouski. Leur bataille: la survie du béluga. Leur plan: dérober des fichiers de chants de baleine protégés dans un complexe scientifique, puis les diffuser dans la ville avec des hauts‐parleurs amplifiés.


ÉCHOS ­ série web financée par le plan numérique du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Cinéaste de Québec, Anne­Marie Bouchard​, ayant d’abord déposé dans le cadre de l’appel de projets pour Plan Large, a obtenu le financement pour produire une série web par le biais du programme du CALQ en production de contenu numérique. Son projet ÉCHOS, tourné à Rimouski avec l’hydrographe Coralie Monpert travaillant au Centre interdisciplinaire de cartographie des océans (CIDCO), témoigne des diverses étapes du processus de création d’un court métrage expérimental exploitant les sons et images produites par les sonars du CIDCO pour créer une partition musicale et des effets d’animation d’images. Le projet bénéficie du soutien de deux centres d’accès, soient SPIRA de Québec et Paralœil. Lancé le 4 février, vous pouvez visionner la série sur echos.paraloeil.com.


Composition du jury pour PLAN LARGE:

Le jury externe était composé de trois cinéastes de Montréal, soit le documentariste Jean­François Caissy originaire de Carleton, Sylvie van Brabant​, cinéaste et productrice au Rapide‐Blanc et Olivier Godin​, cinéaste de la relève à la filmographie. Aux cinéastes s’ajoutaient les scientifiques Frédéric Maps​, docteur en océanographie de l’ISMER, post‐doctorant de l’Université du Maine et professeur titulaire en études biologiques à l’Université Laval, ainsi que Marie Lionard​, titulaire d’un doctorat en biologie de l’ISMER, travaillant chez Mérinov à Sept‐Îles.

En 2015, les films La marche à suivre de Jean‐François Caissy et Nouvelles, nouvelles d’Olivier Godin ont été remarqués sur la scène québécoise et ont été présentés sur au cinéma Paralœil en présence de leur réalisateur. Plusieurs longs métrages documentaires produits ou distribués par Rapide Blanc et l’équipe de Sylvie van Brabant, dont Le mystère Macpherson, Anticosti et L’Or du golfe ont comblé le public de Paralœil.

Les partenaires scientifiques d’accueil pour ces résidences sont l’Institut des sciences de la mer (ISMER) de l’UQAR, le Centre interdisciplinaire de cartographie des océans (CIDCO), ainsi que l’Institut Maurice‐Lamontagne et de chercheurs indépendants tel que Pierre‐Henry Fontaine, collaborateur du ROMM et fondateur/animateur  du Musée du squelette. Ces institutions partenaires serviront de lieu d’accueil pour les résidences de cinéastes selon les projets.

Partenaires financiers

Plan large a été mis sur pied grâce à l’obtention d’une aide financière dans le cadre du Soutien aux projets des organismes artistiques professionnels en lien avec la collectivité du Bas‐Saint‐Laurent grâce au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), à la Conférence régionale des élu(E)s Bas‐Saint‐ Laurent, l Commission  jeunesse du Bas‐Saint‐Laurent, la Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT), les villes de Rimouski, de Matane, de La Pocatière, de Mont‐Joli et la MRC de Kamouraska.


VIDÉOS:

Aperçu du projet La frontière de Félix Lamarche à l’adresse:

http://www.planlarge.paraloeil.com/extraits‐videos.html

Retour à la liste des nouvelles