Partager :
|

Nouvelles

Une de perdue, une de retrouvée

Une de perdue, une de retrouvée

Mardi 13 mars 2012

Après 10 ans à Paraloeil, Sophie Lebel notre bien-aimée adjointe administrative a décidé de passer le flambeau. Elle fut la première employée permanente de l’organisme, et pendant les premières semaines, Sophie avait son bureau au milieu du hall d’entrée du vieux Cinéma Audito (avant que le lieu ne devienne le centre hypermoderne qu’il est aujourd’hui), entre les toilettes et la machine à pop-corn. Malgré ça, elle est restée pareil.

Sophie a été une pionnière à Rimouski en administration d'organismes culturels. Elle a développé une foule d’outils et de méthodes qui ont permis à Paraloeil (et à d’autres) de prospérer en naviguant à travers la complexité des multiples sources de financement. Sophie, toute l’équipe et le conseil d’administration te remercient pour ton dévouement, ta rigueur et ta grande générosité, et on te souhaite bonne chance pour la suite.

Attendez, j’essuie une larme avant de continuer.

Je disais donc dans mon titre une de perdue, une de retrouvée! Ça fait un peu moins que dans le proverbe, mais ça fait notre affaire. De toute façon, on avait pas le budget pour en payer dix...

La petite nouvelle s’appelle Carole Cimon, et on l’aime déjà. Selon la rumeur, elle a un certificat en comptabilité de l’UQTR ainsi qu’une formation en comptabilité de production télévisuelle de l’INIS. Carole a aussi travaillé à son compte dans divers secteurs (dont la culture) et elle a enseigné la comptabilité dans la région de l’Estrie et du Centre-du-Québec.

«Après 10 ans passés à l’extérieur, je fais un retour dans ma région natale et je suis heureuse de participer au développement du milieu culturel du Bas-Saint-Laurent.»

Nous aussi on est heureux, Carole.

Bienvenue !

Retour à la liste des nouvelles