Jeudi 23 mai 2019 19h30 | Coopérative Paradis

Synopsis
Version originale en farsi avec sous-titres en français

* Jafar Panahi a reçu le prix du scénario pour son dernier film, « Trois visages », qui s'ouvre comme un polar avant d'interroger habillement la place des actrices en Iran.

* Frappé d’une interdiction de réaliser des films depuis 2010, le cinéaste est revenu dans les villages de son enfance pour tourner ce film loin de la ville et des autorités.

* Ses acteurs et collaborateurs ont demandé à figurer au générique, comme un défi, alors que le cinéaste ne les avait pas mentionnés dans son précédent film, pour les protéger.


Le réalisateur Jafar Panahi conduit dans un village en montagne son amie, l'actrice Behnaz Jafari. La veille, celle-ci a reçu une vidéo troublante, montrant une adolescente de la région qui se pend parce que sa famille lui interdit de faire carrière dans le cinéma. Ayant quitté un tournage sans préavis pour tenter d'élucider cette affaire, la comédienne désemparée nie catégoriquement les prétentions de la jeune fille à l'effet qu'elle serait restée sourde à ses nombreux appels à l'aide, par texto et boîte vocale. S'agit-il d'un canular? Est-ce que Panahi serait dans le coup, lui qui a déclaré avoir en tête un projet de film sur le suicide? Parvenus à destination, les deux voyageurs vont de surprises en surprises.

Trois visages

de Jafar Panahi

Trois visages
En collaboration avec Accueil et intégration BSL 
Fiche technique
  • Année 2019
  • Genre Fiction
  • Langue Arabe
  • Sous-titres Français
  • Durée 100 minutes
  • Réalisation Jafar Panahi
Tarifs

Entrée libre

Billetterie
Avec la collaboration de

Accueil et intégration Bas-Saint-Laurent

Accueil et intégration Bas-Saint-Laurent