Mardi 12 février 2019 13h30 et 19h30 | Coopérative Paradis

Synopsis Jamais un documentaire abordant les méfaits de la race humaine contre son propre habitat ne sera tombé aussi à pic. Depuis le temps que les scientifiques et les environnementalistes jouaient aux prophètes de l’Apocalypse devant des audiences en général aveugles et sourdes, le rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publié le 8 octobre dernier a frappé les esprits en montrant les impacts catastrophiques actuels et futurs du réchauffement planétaire. Il a confondu les sceptiques (sauf Trump, les multinationales, l’Arabie saoudite et d’autres défenseurs du capitalisme sauvage).

Anthropocène est réalisé par un trio canadien : Jennifer Baichwal, Nick de Pencier et Edward Burtynsky. Les regards de ces derniers se posent sur la transformation du paysage planétaire à travers des images d’une beauté et d’une monstruosité affolantes.

Anthropocène (terme recouvrant la nouvelle ère, sous modification environnementale de main humaine), avec l’appui de scientifiques, dresse un constat implacable de destruction et, en ce sens, donne froid dans le dos. La force du film, comme dans Manufactured Landscapes et Watermark, les oeuvres précédentes du trio, réside dans son approche contemplative.

Odile Tremblay - Le devoir 

Anthropocène : L'époque humaine

de Jennifer Baichwal

Anthropocène : L'époque humaine
Fiche technique
  • Année 2018
  • Genre Documentaire
  • Pays Canada
  • Langue Anglais
  • Sous-titres Français
  • Durée 87 minutes
  • Réalisation Jennifer Baichwal
Tarifs
  • 8 $ régulier
  • 7 $ réduit
  • gratuit 17 ans et moins
Billetterie
Avec la collaboration de

Semaine rimouskoise de l'environnement

Semaine rimouskoise de l'environnement