Jeudi 23 mars 2017 19h30 | Coopérative Paradis

Synopsis Au Québec, au Mexique et en Asie, trois rêveurs éveillés répondent à l’appel pressant des images et des mélodies qui les habitent, le jour comme la nuit. Marqués par une absence, un départ ou un urgent besoin d’aller vers l’autre, Éliane, Romes et son père Pablo choisissent d’agir avant qu’il ne soit trop tard. De trouver refuge dans un espace indicible et aux multiples visages – pas tout à fait dans le monde concret, mais juste à côté.

Critique d'ANDRÉ DUCHESNE
La Presse

L'histoire: Trois êtres, trois générations, trois endroits dans le monde. Le premier long métrage de fiction de Sophie Goyette raconte l'histoire d'Éliane, Romes et Pablo, dont les vies n'ont rien en commun, mais dont les trajectoires vont être rassemblées autour d'un désir commun: l'accomplissement de projets toujours reportés.

L'urgence de vivre ne commande pas de vivre à 200 kilomètres à l'heure à tout prix et à chaque seconde de l'existence. Elle enjoint plutôt de donner à sa vie le sens et le rythme qui nous habitent.

Et dans le cas de la cinéaste Sophie Goyette, ou à tout le moins de son film Mes nuits feront écho, la vie, nourricière et entière, ne se conjugue justement pas au tumulte de notre temps. Et ce, même si un personnage, invisible, déclare en plein coeur de l'histoire: «J'aimerais capturer le temps qui passe et qu'on ne peut arrêter.»

Il faut plutôt entendre dans ce passage un désir de transmission, un thème qui traverse le film de part en part. Transmission et non-transmission, devrait-on dire.

Ainsi, au Québec, les parents d'Éliane, magnifique jeune femme à la dérive, ne l'ont jamais encouragée à suivre ses instincts et à apprendre la musique. Romes, au Mexique, n'a jamais été capable de se rapprocher de son père alors que ce dernier, au crépuscule de sa vie, n'est jamais allé en Asie, un continent le faisant rêver depuis une lecture de jeunesse.

Dans une série de dialogues s'enchaînant avec une douceur infinie, chacun des trois personnages principaux, et quelques personnages secondaires, aidera l'autre à franchir ce pas menant du rêve à la concrétisation.

D'un dépouillement total au rythme lent, pratiquement flâneur, ce long métrage est le principe de simplicité volontaire appliqué au 7e art. Contemplatifs, méditatifs, rêveurs, absorbés, tels sont les personnages de Mes nuits feront écho.

Pour convaincre le spectateur d'adhérer à l'exercice, il faudra donc une performance d'acteur sans faille, ce que nous donnent Éliane Préfontaine (Éliane), Romes (Gerardo Trejoluna) et Pablo (Felipe Casanova). S'ajoutent à cela une maîtrise de la narration et une recherche constante d'esthétisme.

Ce film est, dans plusieurs sens, d'une grande beauté.

* * * 1/2

✮✮✮1/2 Devoir
http://www.ledevoir.com/culture/…/489007/d-un-reve-a-l-autre

✮✮✮1/2 La Presse
http://www.lapresse.ca/…/01-5059200-mes-nuits-feront-echo-t…

✮✮✮1/2 Films Québec
http://www.filmsquebec.com/critique-film-mes-nuits-feront…/…

✮✮✮1/2 “The surprises keep coming in Sophie Goyette’s refreshing debut feature, whose resonance comes from unexpected places”
The Gazette
http://montrealgazette.com/…/movie-review-life-is-a-dream-i…

9/10 “Mes nuits feront écho, c’est la solitude, la douleur, la fragilité. C’est une œuvre d’une grande beauté, pleine de douceur.”
Le Petit Septième
http://lepetitseptieme.ca/…/nuits-feront-echo-regle-de-tro…/

✮✮✮1/2 “Mes nuits feront écho fait indéniablement partie de ces étoiles filantes, inspirantes et fragiles à la fois, qui nous invite à prendre conscience de l’immensité d’un univers insondable”
Séquences
http://www.revuesequences.org/2017/01/mes-nuits-feront-echo/

✮✮✮1/2 Cinéfilic
http://www.cinefilic.com/2017/01/mes-nuits-feront-echo.html

"Une beauté indicile s'en dégage, d'un énorme pouvoir d'évocation”
Journal Métro
http://journalmetro.com/…/mes-nuits-feront-echo-se-passer-…/

“Ce film est différent de tout autre film que vous auriez pu voir avant. C’est littéralement une œuvre d’art cinématographique.”
http://info-culture.biz/…/mes-nuits-feront-echo-de-sophie…/…

“Ce voyage qu’elle nous propose n’est toutefois pas porté vers l’exotisme, mais vers une émotion. Il y a là, avant toute chose, le désir de transmettre sur grand écran l’espoir et que cette sensation fleurisse ensuite à l’intérieur de nous.”
https://voir.ca/…/…/13/mes-nuits-feront-echo-rever-ensemble/

Mes nuits feront écho

de Sophie Goyette

Mes nuits feront écho
En présence de la réalisatrice
Fiche technique
  • Année 2016
  • Genre Fiction
  • Pays Québec
  • Langue Français
  • Durée 98 minutes
  • Réalisation Sophie Goyette
Tarifs
  • 7 $ régulier
  • 6 $ réduit
  • gratuit 12 ans et moins
Billetterie