Mercredi 4 septembre 2013 19h30 | Coopérative Paradis

Synopsis Cette femme infatigable de 60 ans, solitaire et passionnée, a tout sacrifié pour sa carrière. Contestée par l’intelligentsia de l’art au Québec, elle s’est exilée à New York et s’y est bâti une carrière internationale.

Aujourd’hui, elle porte un regard lucide sur son œuvre et décrit les ressorts qui lui ont permis de survivre dans le milieu de l’art contemporain.

Pour la première fois, elle explique sa démarche et nous permet d’entrer dans l’intimité de son atelier dans le cadre de la préparation d’une exposition à Soho.

Le film de Guy Édoin est une œuvre qui va bien au-delà d’un exposé sur le parcours de Corno ; c’est une réflexion à propos de la création, de l’ambition, de la solitude et sur le prix la réussite.

Le réalisateur

Après un certificat en scénarisation de l'Université du Québec à Montréal et une majeure en études cinématographiques à l'Université de Montréal, Guy Édoin écrit et réalise Les Affluents, une trilogie de courts métrages. Le premier, Le Pont (2005), est nommé pour un prix Jutra. Il est suivi par Les Eaux mortes (2006) et par La Battue (2007). Ce dernier, en plus d'être sélectionné au Festival international du film de Locarno, au Festival international du film de Toronto et au Festival international du film francophone de Namur, remporte le Jutra du meilleur court métrage. Influencé par Terrence Malick, Paul Thomas Anderson, Ingmar Bergman, Bruno Dumont et Douglas Sirk, Guy Édoin propose des œuvres où le silence, l'ambiguïté, les pulsions sexuelles et la violence créent des univers tendus, bruts et sans concession. En 2011, Marécages, son premier long métrage, mettant en vedette Pascale Bussières, relève d'un langage aussi exigeant. Sélectionné à la Semaine de la critique de la Mostra de Venise, où il est présenté en première mondiale, Marécages ouvre la même année la section Canada First du Festival international du film de Toronto et reçoit une mention honorable au Festival international du film de Vancouver.

Le film à été présenté au FIFA 2013 

Corno

de Guy Édoin

Corno
Fiche technique
  • Année 2012
  • Genre Documentaire
  • Pays Québec
  • Langue Français
  • Durée 80 minutes
  • Réalisation Guy Édoin
Tarifs
  • 7 $ régulier
  • 6 $ réduit
  • gratuit 12 ans et moins
Billetterie