Mercredi 3 mars 2010 19h30 | Coopérative Paradis

Synopsis Mathieu Vachon, diplômé de l’Inis et formateur à la Wapikoni, est monté jusqu’en Abitibi, à Kitcisakik, dans la nation Algonquine pour revenir avec ce film, témoignage du travail et du talent des cinéastes et musiciens autochtones. Il est également le témoin privilégié de cette formidable aventure qu’est celle de la Wapikoni mobile.

Ce documentaire était une nécessité afin de mieux connaître le travail accompli : en 2004, prenait la route pour la première fois un studio ambulant de création vidéo et musicales, destiné aux jeunes des communautés autochtones. Des films réalisés et montés sur places sont diffusés dans la communauté, des liens se tissent, des talents naissent, des amitiés se créent.

La cinéaste Manon Barbeau, membre fondateur de ce mouvement, apparaît de temps à autres dans le film. La place est surtout donnée aux auteurs et aux formateurs, et l’on aperçoit Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier. Un ami noyé, un voyage en Amérique du Sud, une communauté en miettes; tout est sujet de film. L’entreprise de la Wapikoni mobile – plus forte que jamais - n’est pas qu’un partage enthousiasmant de connaissances en vue de créer; c’est un pont solide entre les cultures.

Source: Juliette Ruer

Wapikoni, Escale à Kitcisakik

de Mathieu Vachon

Wapikoni, Escale à Kitcisakik
Avant-première Télé-Québec.

En présence d'Émilie Chabot, coordonnatrice de production.
Fiche technique
  • Année 2009
  • Genre Documentaire
  • Pays Québec
  • Langue Français
  • Durée 73 minutes
  • Réalisation Mathieu Vachon
Tarifs

Libre

Billetterie
Voir aussi