Mardi 18 mars 2008 | Coopérative Paradis

Synopsis Entièrement constitué d’images en vidéo noir et blanc tirées du tournage du film « Ponette » de Jacques Doillon, Jouer Ponette donne à voir et à entendre le travail patient d’un cinéaste et de quelques acteurs aussi doués que déterminés. Parmi eux une jeune actrice de quatre ans, Victoire Thivisol, qui parcourera un chemin peu commun – depuis un premier jour de tournage impossible, jusqu’au prix d’interprétation féminine 1996 de la Mostra de Venise.


Mercredi 19 mars à 19h30 / Cinéma-Maison (réservé aux membres) 
Ponette de Jacques Doillon, 97m, 1996 avec Victoire Thivisol et Marie Trintignant
Ponette a 4 ans lorsque sa mère meurt dans un accident. Cette absence lui est insupportable. Elle lui parle, elle l'attend, elle la cherche, avec une certitude, un entêtement de plus en plus grand. Personne ne pourra la convaincre de ne pas la retrouver. Mais le réalisateur, Jacques Doillon, refuse de voir étiqueter Ponette comme un film sur la mort, et ajoute : « J’adore les gens qui savent dire non. « Ponette », c’est l’histoire d’un enfant qui dit non à la mort et oui à la vie. »
Contribution volontaire

Jouer Ponette

de Jeanne Crépeau

Fiche technique
  • Année 2007
  • Pays Québec
  • Langue Français
  • Durée 92 minutes
  • Réalisation Jeanne Crépeau
Tarifs
  • 7 $ régulier
  • 6 $ réduit
  • gratuit 12 ans et moins
Billetterie